logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/03/2017

Il y a la curieuse


il y a  La curieuse

Depuis mon sixième étage, bien callée sur ma terrasse, j’observe le marché.

Cela grouille là-dessous, des sons cacophoniques montent jusqu’à moi comme d’évanescentes volutes de  fumée.

J’embrasse du regard cette foule cosmopolite, le  champ visuel est grand, mais mes yeux de myopes m’empêchent de cerner distinctement tous les détails, alors  mes jumelles d’espionne viennent à la rescousse.

Là dessous, cette fourmilière me captive. il y a  tant de choses à voir, à deviner..

 

il y a... ce manchot-mendiant assis en tailleur, une sébile sur ces genoux, en quête  d’un regard bienveillant,  bientôt,  peut-être  d’être suivi d’obole.

 

il y a... ce camelot lançant en l’air des torchons à carreaux, puis  les rattrapant en un  geste  de pêcheur levant son filet,   puis  sa fougue loquace    proposant  une douzaine à prix imbattable.

 

il y a... ce chérubin, là,  surgissant  effréné  du porche, à la poursuite  de son ballon

il y a... sa mère affolée qui le talonne pour le stopper à temps

 

il y a... le volailler qui pèse avec précision, une poule se débattant, les pattes attachées.

 

il y a... JANJAN le buraliste qui ressort ses panneaux recouverts de revues à  la Une alléchante, parfois scandaleuse.

 

il y a... cette ménagère mal à l’aise  qui compte sa monnaie, pour constater peut-être qu’il ne lui reste que peu d’euros pour terminer ses achats.

 

il y a...  les deux comparses Utack et Azor, l’air de rien, renifleurs, qui lèvent la patte sur tous les étals au grand-dam des marchands-forains et autres camelots

 

il y a... deux jacasses, mains sur les hanches : pia-pia-pia---patati patata ne s’écoutant ni l’une ni l’autre

 

il y a... aussi, oui, quoi donc ?

 

Oui….

 

il y a... le facteur zigzaguant sur son vélo entre les passants, une lettre timbrée serrée dans  ses lèvres, c’est sa façon à lui  de trier  le courrier rapidement, sans perdre de temps à chercher dans sa besace les missives  du prochain destinataire.

 

 

Un peu plus loin

 

il y a... la fumée qui sort du camion du pizzaïolo,

il y a... des clients qui commandent une pizza royale, ou jambon et attendent la  fin de la cuisson, en salivant d’avance

il y a... le camion de JELITOU un grand sec, un crayon à l’oreille, qui propose des livres d’occasions, sales et déchirés, mais aux titres qui en disent long et suscitent la curiosité des chalands

 

 

Et puis, soudain, il y a...  un mouvement de foule.

Je ne distingue pas ce que cache le cercle de badauds.

Je monte sur mon tabouret pour mieux distinguer, et là au sol

il y a... cet homme qui s’agite en tout sens, personne n’ose l’approcher, il fait malaise cardiaque

il y a... le médecin mon voisin du deuxième qui arrive en courant… c’est une fausse alerte

il y a... cet homme qui doucement revient sur terre

 

il y a... cette foule  à nouveau  indifférente et s’éparpillant, vaquant à ses occupations .

 

il y a... moi, qui enfin prends la décision, d’aller voir de plus près tout ce monde qui grouille et qui s’agite autour de moi.

 

   

   

Haiku

 

Ce tantôt sous le soleil printanier j'ai saisi cet instant 

 

 

Aimable saison

Boutons verger  prometteurs

Paix et douceur 

haiku verger st joseph14-03-17.jpg

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique